bandeau du site Prêts et Crédit

Caution et hypothèque

Garanties du crédit

L'organisme prêteur voudra se garantir contre la défaillance de paiement. Cette garantie pourra être le recours à une caution, la prise d'une hypothèque sur le bien ou le recours à une société de cautionnement.

Caution solidaire

Une ou plusieurs personnes peuvent s'engager à être caution lors de la souscription du prêt. Dans ce cas, la banque se retournera vers elles en cas de défaillance de l'emprunteur principal.

Il est absolument déconseillé de se porter caution à la légère pour un emprunt, aussi aurez-vous peut-être des difficultés à trouver des personnes acceptant cette responsabilité.

Hypothèque

La pose d'une hypothèque se traduit par un document notarié et l'enregistrement au conservatoire des hypothèques. Dans ce cas, la banque peut saisir le bien hypothéqué en cas de défaillance de l'emprunteur.

Une hypothèque court jusqu'à son terme, il ne faut donc pas oublier de la faire lever en cas de remboursement anticipé.

Société de cautionnement

Une société de cautionnement mutualise les risques entre plusieurs emprunteurs. À la souscription du */?>prêt immobilier, on verse un dépôt qui sera restitué à l'issue de l'emprunt si celui-ci est intégralement soldé.

Viendront en déduction la rémunération de la société de cautionnement ainsi qu'une part prélevée pour rembourser les prêts qui n'ont pas été honorés par les autres emprunteurs sur la même période.

Le cautionnement a un formalisme moins lourd que l'hypothèque, et peut revenir moins cher si la société de cautionnement n'a pas à faire face à un nombre de défaillances trop important.

Cependant, le risque au moins théorique existe de perdre la totalité de la somme placée en dépôt.

Valid XHTML 1.1

Toute copie, y compris partielle, des textes et photos de ce site est interdite.

© Boriva 2009-2016Mentions légales Contact